Quelles sont les astuces pour réussir la visite de votre maison à vendre à Bergerac ?

Partager sur :
Quelles sont les astuces pour réussir la visite de votre maison à vendre à Bergerac ?

Une grande partie des offres d’achat prometteuses sont envoyées après la visite des lieux. Pour en recevoir autant que possible après avoir fait visiter votre maison à vendre à Bergerac, découvrez les astuces à adopter durant ces fameux premiers rendez-vous avec vos candidats à l’achat du bien.

Préparez le terrain
On ne vous le dira pas suffisamment : une visite réussie est une visite qui se prépare. En ce sens, la préparation commence en amont de la vente du bien, à savoir à l’annonce. Il s’agit d’un avant-goût de ce que vos visiteurs s’apprêtent à découvrir de leurs propres yeux une fois sur les lieux. Il est donc important d’en soigner le contenu en y apportant notamment des photos bien choisies et bien réalisées. 

La préparation se poursuit avant le jour de la visite. Faites-en sorte de présenter une maison qui soit accueillante depuis le portail, puis la porte d’entrée, et dans laquelle chaque pièce peut appeler à y vivre et à s’y projeter. 

Anticipez les questions
Mettez-vous à la place de vos visiteurs et tentez de découvrir ce qu’ils voudraient savoir à propos de leur éventuelle future maison. Outre ses caractéristiques (nombre de pièces, surface habitable, date de construction, …), les diagnostics doivent être prêts et vous devrez pouvoir leur fournir les devis nécessaires concernant les éventuels travaux qui s’y réfèrent. 

Pensez également aux éventuelles charges d’entretien de la maison qui seront primordiales à connaître et à intégrer dans le budget de fonctionnement de vos futurs acheteurs.

Soyez franc
Il est vrai qu’un acheteur débourse une importante somme d’argent dans l’acquisition d’une maison à Bergerac et qu’il cherchera sans doute un bien en excellent état. Cependant, cela ne signifie pas que vous deviez faire des faux éloges sur votre maison pour pouvoir la vendre facilement. Restez franc concernant les éventuels défauts de votre bien car si une éventuelle méprise est découverte par vos acheteurs, vous risquerez des poursuites pour vices cachés.