Achat d’une maison au Périgord noir : les changements dans les modalités d’un prêt immobilier

Partager sur :
Achat d’une maison au Périgord noir : les changements dans les modalités d’un prêt immobilier

La majeure partie des acquisitions immobilières passent par un prêt. Si vous devez recourir au même procédé, sachez que quelques changements ont été apportés dans les conditions d’octroi d’un emprunt par les banques. Celles-ci ont été assouplies afin de permettre à un plus grand nombre de personnes de devenir propriétaires immobiliers. Voici de quoi il s’agit exactement.

Un taux d’endettement désormais de 35 %

Pour se protéger des impayés liés aux remboursements, les banques sont attentives au taux d’endettement que peuvent supporter leurs clients emprunteurs. Le Haut Comité pour la Stabilité Financière le définissait auparavant à 33 %. 

Dernièrement, ce taux a été révisé à 35 % par le même bureau. Le changement est opéré depuis le début de l’année 2021. Il permet aux emprunteurs de profiter d’un capital plus intéressant à allouer à leurs projets immobiliers. 

Une durée de remboursement maximale de 25 ans

L'une des contraintes imposées par un prêt immobilier est un long délai de remboursement. En effet, en s’étalant sur plusieurs années, il peut limiter les emprunteurs dans leurs autres projets. Afin de leur permettre d’avoir une plus grande liberté financière pour investir ailleurs, le HCSF a réduit la durée de remboursement maximale à 25 ans.  

En cas de différé d’amortissement, ce délai peut être prolongé sur deux ans supplémentaires. Cependant, cela ne survient que dans les cas suivants :

  • Pour financer l’achat d’une maison au Périgord noir dans le neuf 
  • Pour couvrir les frais de chantiers lors d'une nouvelle construction
  • Pour acquérir un bien ancien sujet à des travaux pouvant engranger 25 % du capital emprunté.

Précisons que ces changements ne concernent que les prêts immobiliers ordinaires.